Il y a une quinzaine d’années, coincée dans un présent médiocre, je décidais de partir en quête de mon futur chez une voyante. L’espoir a un prix : 50 € pour environ une heure de « consultation ». Les guillemets sont presque en trop : après tout, donner de l’espoir, c’est un peu comme soigner l’âme.

On m’avait vanté ses dons incroyables : le fameux « bouche-à-oreille ». Pas de pub internet tapageuse, pas de pseudo à la con. Un nom, un prénom, un cabinet sans trop de bidules ésotériques. La confiance était installée. Je suis repartie de notre première entrevue gonflée à bloc ! Alors quand ses premières allégations se sont avérées exactes (de façon extrêmement troublante), ma foi en elle était acquise.

Nous nous sommes vues deux fois ensuite. La troisième était décevante à un détail près, LA prédiction :

« Vous vivrez vieille et heureuse. »

Liliane, voyante.

Oubliées les visions improbables et irréalisables : je ne gardais alors que celle-ci et pour toujours : vous vivrez vieille et heureuse. C’est depuis mon leitmotiv, mon mantra des jours sombres. La certitude qui efface les inquiétudes.

Bon, les très mauvais jours, je me demande quand même : « vieille, c’est quand ? ».

Publié par :Lydie Dee

Blogueuse récidiviste, rêveuse depuis 1966.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *