J’ai déchiré la page. J’aurais pu me contenter de la tourner. Mais garder une trace du récit reviendrais à lui donner de l’importance, à témoigner de quelque chose dont je pourrais avoir envie de me souvenir. Je ne cultiverai pas la nostalgie d’une histoire dont le personnage central n’aurait jamais dû entrer dans ma vie.

Publié par :Lydie Dee

Blogueuse récidiviste, rêveuse depuis 1966.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *